Comment louer un meublé en saisonnier ?

louer un meublé en saisonnierTout savoir sur la location meublée saisonnière avec Superhote. Vous avez une propriété immobilière et vous aimeriez bien en tirer profit ? Si la location meublée saisonnière vous intéresse, ce qui va suivre devrait l’être également.

Grâce à cet article, vous saurez plus clairement comment louer un meublé saisonnier ? Je vous explique ici quels sont les avantages et risques de la locations saisonnière et je vous donne même quelques astuces pour bien débuter. A vous de jouer !

La location meublée saisonnière, de quoi est-il question ?

On parle de location saisonnière quand le bien immobilier est mis à la disposition du locataire sur une courte durée. D’une manière générale, ce type de location s’établit en fonction de la saison touristique, sur une période n’excédant pas les 3 mois.

Les points suivants représentent la spécificité de la location meublée saisonnière :

  • Le bail de location saisonnière se conclut impérativement de date à date, et ne peut pas être reconduit une fois à terme.
  • La location est dédiée à des clients de passage et non pas à des résidents permanents.
  • Au-delà de la date indiquée dans le contrat, le locataire ne peut en aucun cas refuser de partir du logement, même moyennant une contrepartie financière conséquente.
  • Le bien en location saisonnière ne peut pas être assimilé à la résidence principale de la personne qui le loue.

À quelle période de l’année un bien meublé peut-il être mis en location saisonnière ?

Aucune loi n’interdit la mise en location meublée saisonnière d’une maison. Toute l’année, même en dehors de la saison touristique, le propriétaire peut faire louer son appartement ou sa maison, à condition que la période de location ne dépasse pas les 90 jours. C’est ce que stipule d’ailleurs la loi Hoguet, selon laquelle « Est considérée comme une location saisonnière pour l’application de la présente loi la location d’un immeuble conclue pour une durée maximale et non renouvelable de quatre-vingt-dix jours consécutifs. »

Pourquoi et comment louer un meublé saisonnier ?

location meublé à la loupeLouer un meublé en saisonnier procure de nombreux avantages. Si vous disposez par exemple d’une résidence secondaire, et que vous n’avez pas les moyens nécessaires pour l’entretenir, la location meublée saisonnière non professionnel est une parfaite solution pour vous permettre de couvrir les frais de l’entretien.

D’une manière générale, avec une location meublée saisonnière, vous avez des locataires en courte durée à la journée ou à la semaine. Les recettes y afférentes vous permettent d’arrondir les fins de mois et d’avoir un peu d’argent de poche pour faire face aux imprévus du quotidien.

Sinon, sur le plan matériel, une maison louée meublée en saisonnier est très bien entretenue. En effet, après chaque départ de locataire, les lieux doivent être remis en état afin d’accueillir convenablement les prochains occupants. Pour cette raison, le bien est entretenu en permanence et ne risque pas de se dégrader au fil du temps.

Quelles peuvent être les menaces sur la location meublée saisonnière ?

La plus grande menace qui pèse sur la location meublée saisonnière est l’extension permanente des zones à fort potentiel touristique. En effet, de nouveaux sites d’attraction touristique font leur apparition chaque année et les touristes sont souvent intéressés par la nouveauté. Le risque de n’avoir des locataires que très rarement n’est donc pas à écarter.

Sinon, même dans un endroit à potentiel touristique élevé, la présence des locataires n’est pas toujours garantie. Il existe en effet des localités où les touristes ne sont présents qu’en saison estivale ou en période hivernale. Il est ainsi évident que les recettes ne sont pas toujours au rendez-vous.

Il y a également l’élévation des coûts de prestation des agences immobilières qui peut affecter le marché des biens en location saisonnière. En fait, comme les propriétaires sont souvent occupés à leurs activités habituelles, la gestion de la mise en location du bien est généralement confiée à un agent immobilier qui doit accueillir physiquement les locataires, leur présenter le bien, etc. Et puisqu’il faut payer ces différents intervenants, la mise en location saisonnière engendre donc des coûts relativement chers. Ce qui n’avantage pas toujours le propriétaire qui veut se faire un peu d’argent de côté.

Des astuces pour bien débuter en location saisonnière

astuces pour bien louerÀ l’heure actuelle, avec l’évolution de la technologie, des labels virtuels facilitent la promotion des biens loués en saisonnier. Bien qu’il ne soit pas obligatoire de passer par ces labels, il faut reconnaitre qu’ils constituent un passage profitable pour vous qui aimeriez mettre votre bien meublé en location saisonnière.

L’astuce est donc de faire partie d’un réseau (grâce à ces labels), et de se tourner directement vers une clientèle ciblée. De cette manière, vous pourrez gagner en visibilité, et être beaucoup plus crédible aux yeux des clients potentiels.

Jouissant d’une garantie de qualité, votre logement sera un bien fiable du point de vue des futurs locataires.

Vous pouvez également vous référencer sur des sites Internet à fort trafic (booking, airbnb…). Comme les touristes se rendent souvent sur ces sites pour trouver un bien loué meublé en saisonnier, vous augmentez donc votre chance de vous faire contacter plus rapidement. Si vous le souhaitez, je vous invite à découvrir mes 10 conseils pour louer plus sur les plateformes de réservation.

Recherche associées à l’article : location meublée saisonnière, comment louer un meublé saisonnier, je veux louer un meublé en saisonnier, location saisonnière d’appartement meublé, location saisonnière de maison meublé…

J’espère que vous aurez pu trouver les informations dont vous aviez besoin concernant la location meublée saisonnière, en cas de besoin ou de question, n’hésitez pas à me contacter.

Posez moi votre question