Il y a plusieurs erreurs que j’ai  remarquées en visitant des sites de location saisonnière de particuliers. Ces erreurs, que j’attribue pour la plupart à de la négligence, peuvent pourtant être évitées, et ceci pourra apporter une plus-value à votre site Internet de location de vacances. Je vais vous présenter 5 erreurs phares qui peuvent facilement être éviter et ainsi apporter à votre site de location saisonnière un gros coup de pouce.

Ce qu’il ne faut pas faire pour votre site de location saisonnière

Erreur 1 : choisir un site gratuit

Alors, le souci c’est quoi ? Le souci c’est qu’avec les sites gratuits, vous allez partager votre nom de domaine avec beaucoup d’autres personnes. Du coup, les internautes risquent de vous confondre avec d’autres sites, mais il y a pire. Le design est vraiment limite, les fonctionnalités sont basiques… Bref, c’est vraiment moche quoi, et ce n’est pas du tout pro !

Quand les voyageurs ou les futurs locataires vont visiter votre site de location saisonnière, ils vont comprendre au premier regard, que vous avez opté pour un site gratuit, ils vont logiquement se demander si vous avez également très peu investi dans votre logement en location courte durée (appartement, maison, gîtes, bungalow…) ? Ils vont donc se méfier et c’est normal.

Moi, je vous conseille d’aller jusqu’au bout de votre projet. Si comme moi, vous avez investi plusieurs milliers d’euros dans votre location saisonnière, et si comme moi, vous voulez rentabiliser rapidement votre investissement, alors éviter les sites gratuits.

Investissez dans un site internet qui puisse mettre en valeur et vendre rapidement ce dans quoi vous avez investi ! Sinon, ça va vraiment plomber tous vos efforts. Donc pour récapituler, les sites comme E-monsite, Wix, Free, Blogspot… sont à éviter pour mettre en avant vos logements en location courte durée.

Erreur 2 : choisir un nom de domaine trop long

Pour rappel, le nom du domaine, c’est l’adresse du site web, c’est celle qui s’affiche dans la barre d’adresse. Et il est très important, parce le nom de domaine va définir votre image de marque, et votre succès !

Le problème, c’est que beaucoup de loueurs saisonniers choisissent des adresses compliquées pour leur site web. Alors, c’est vrai, cette information est cruciale, et elle doit en quelques mots résumer ce que vous proposez sur votre site internet. Mais ce n’est pas une raison pour faire des adresses de 3 kilomètres non plus.

Si vous choisissez un nom de domaine comme : Location-saisonnière-lyon-pour-les-vacances.com par exemple, non seulement c’est difficile à retenir, mais en plus, ça va être difficile à épeler.

Imaginez seulement que vous êtes au téléphone avec un potentiel loueur, et que vous allez lui dire où trouver les infos dont il a besoin sur votre logement en location saisonnière. Comment vous allez vous en sortir ? Et comment il va faire pour se rappeler de tout ça ? Pas sûr que les voyageurs se souviennent d’une URL aussi longue et compliquée.

Bref, les noms de domaines trop longs pour un site de location saisonnière, c’est à éviter absolument. Il faut faire simple, court et bref, c’est aussi simple que ca !

Erreur 3 : négliger le design de votre site de location de vacances

La valeur perçue de votre location saisonnière va en gros dépendre de l’esthétique de votre site web. Si vous arrivez avec un site mal fait, avec un design négligé, un peu m’enfoutiste… il va être très difficile de convaincre les internautes que le logement que vous proposez en location n’est pas dans le même état.

Et puis, mettez-vous un peu à la place des voyageurs qui vont regarder : s’ils ne peuvent pas se repérer dans votre site, s’ils ne trouvent pas au premier regard les choses qui les intéressent, ou pire, s’il n’y a rien qui les intéresse parce que le site est fait n’importe comment… alors, ils ne vont pas rester longtemps, et vous pouvez dire adieu à vos réservations.

Bref, je ne suis pas en train de vous faire peur. J’essaie juste de vous exposer une réalité que beaucoup de loueurs saisonniers ignorent ou font exprès d’ignorer. L’esthétique du site et son ergonomie jouent un rôle primordial ! Ils faut que ceci soit irréprochable sur votre site personnel de location saisonnière. Pour plus d’informations, vous pouvez voir ma vidéo faut-il investir dans un site web dédié pour votre location saisonnière ?

Erreur 4 : faire un site incompatible avec tous les navigateurs

J’ai également remarqué un truc : certains sites de locations de vacances s’affichent sans problème sur certains navigateurs, et non pas sur d’autres. Quand ça arrive, le site s’affiche un peu n’importe comment et affiche ce qu’il veut là où il veut… Bref, ça devient un peu du grand n’importe quoi.

Pourquoi ça arrive ? Ça signifie généralement que le site n’est pas supporté par le navigateur, soit parce que celui-ci est une version ancienne, soit parce que le site n’a pas été programmé/codé correctement.

Il faut absolument éviter cela pour votre site de location de vacances. Premièrement, parce que vous ne pouvez pas demander aux visiteurs d’aller sur votre site en utilisant un navigateur spécifique. Non seulement c’est un peu ringard, mais en plus, ça voudrait dire que votre site web est assez limité, et ce n’est pas une bonne chose pour vous.

Lorsque vous créez ou faites créer votre site internet pour mettre en avant vos locations saisonnières, assurez-vous que celui-ci est compatible avec tous les navigateurs et aussi avec les smartphones (design responsive).

Erreur 5 : créer un sites trop lourd

Il faut veiller également à ce que le design de votre site soit « Responsive », c’est-à-dire qu’il s’adapte à n’importe quel terminal : ordinateur, smartphone ou tablette. Comme ça, si le voyageur n’a pas eu le temps de faire ses recherches en bonne et due forme, il pourra toujours le faire à partir de son téléphone par exemple.

Et pour que ça soit possible, évitez également les sites trop lourds, c’est-à-dire avec un design ou des images trop lourds, parce que ça va ralentir le temps de chargement de la page. Dans la mesure où le voyageur n’aura pas forcément accès à une connexion Internet très haut débit, ça serait vraiment ingénieux d’avoir un site pas trop difficile à charger.

Voilà 5 erreurs que vous devez absolument éviter pour votre site de location saisonnière.

Pour aller plus loin, je vous offre une formation pour mettre en place votre propre site internet de réservations : cliquez ici pour recevoir la formation offerte.

5 erreurs à éviter pour votre site internet de location saisonnière
Notez cet article

Posez moi votre question

Share This