Besoin de savoir les 7 erreurs fatales à éviter ?

Pas évident, je te comprends.

A mes débuts, je me suis aussi posé cette question.

Pas de panique, dans cet épisode, je vais éclaircir tout ça.

Voici quelques-unes des choses intéressantes que tu vas découvrir dans cet épisode :

  • les fausses croyances/li>
  • les petites économies
  • l’automatisation des tâches

Regarde donc cet épisode et découvre tout ce qu’il faut savoir sur les 7 erreurs fatales à éviter.

Transcript de la vidéo

Les 7 erreurs fatales à éviter dans ta location courte durée.C’est ce qu’on va voir dans cet épisode et ça commence maintenant.

Salut, c’est Mathieu et bienvenue dans ce nouvel épisode.

On va voir les 7 erreurs à éviter dans ta location courte durée.

Mais avant cela, si tu souhaites avoir un maximum de réservations je t’invite à télécharger mon guide “Les 7 étapes à suivre pour avoir un maximum de réservations” en cliquant sur le lien qui se trouve dans la description.

Alors ce qui se passe, c’est que je vais tout simplement t’expliquer les 7 erreurs que j’ai faites lorsque j’ai commencé la location courte durée.

En gros, cela va être ce que j’aurais aimé savoir lorsque j’ai commencé et de manière à pouvoir gagner un maximum de temps.

Donc, on va commencer tout de suite avec la première erreur qui est tout simplement de croire qu’il suffit de s’inscrire sur un maximum de plateformes pour avoir un maximum de réservations.

C’est une fausse croyance que j’avais.

Donc au début, je cherchais à m’inscrire sur 36000 plateformes, mais au final, je me suis rendu compte que 95% du trafic arrive de cinq plateformes donc Booking, Airbnb, Expedia et Leboncoin.

Et ce qui se passe c’est que l’erreur que je faisais c’était que je n’optimisais pas mes annonces sur ces quatre plateformes.

C’est-à-dire que je n’optimisais pas, je ne regardais pas les métriques clés, donc le nombre de personnes qui vont cliquer sur l’annonce, le nombre de personnes que je vais convertir, c’est-à-dire qui ont vu l’annonce et derrière qui vont réserver.

Et toutes ces métriques, je ne les regardais pas et tout simplement je n’optimisais pas mon annonce.

Modifier par exemple telle première photo, donc pour que derrière il y ait plus de personnes qui vont cliquer, donc voir en modifiant tels ou tels éléments l’impact que cela a sur le nombre de clics, le taux de conversion.

Et l’objectif c’est de faire cela sur toutes les plateformes de manière à ce que ton annonce “boum boum boum boum boum” tu augmentes la conversion.

Et comme 95% du trafic arrive de ces plateformes, tu auras une annonce qui sera super optimisée, et derrière tu pourras avoir un maximum de réservations.

Parce que l’erreur, moi, je l’ai faite au début, l’erreur que font la majorité des loueurs c’est qu’ils mettent leurs annonces sur ces quatre plateformes, mais après ils vont perdre leur temps à s’inscrire sur telles ou telles plateformes et ils n’optimisent pas.

D’ailleurs toi, je te pose la question, est-ce que tu regardes régulièrement tes taux de clics, tes taux de conversion pour, derrière, optimiser tes annonces ? Tu vois, si tu ne le fais pas c’est que ton annonce, tu l’as laissée à un instant t, Et au final, elle n’est pas optimisée.

Donc, dis-toi bien que tu perds de l’argent chaque jour parce qu’il y a énormément de personnes qui vont voir ton annonce, et au final elle n’est pas optimisée; donc derrière tu perds en réservation.

Donc super important de se concentrer sur ces quatre plateformes Booking, Airbnb, Expedia, Leboncoin et d’optimiser au maximum tes annonces avec les métriques clés.

Deuxième erreur, c’est de faire des petites économies.

Qu’est-ce que j’entends par là par petites économies ? C’est qu’à l’heure actuelle la location courte durée, si tu veux faire cela sur le long terme, il faut vraiment se professionnaliser.

Si tu ne te professionnalises pas, tu vas te faire bouffer par les loueurs qui, derrière, eux passent à l’action, professionnalisent leurs activités en, derrière, s’équipant des meilleures stratégies, des meilleurs outils.

Première erreur autour des petites économies, cela va être tout simplement le fait de ne pas investir dans un channel manager.

Si tu veux professionnaliser ton activité, l’automatiser au maximum, le niveau zéro, le truc de base c’est de synchroniser tes calendriers et tes prix entre les plateformes pour, derrière, que tout soit synchronisé, tout soit automatisé, et que tu n’aies pas à galérer à aller modifier les prix sur telles ou telles plateformes.

Donc OK, tu peux le faire en iCal, synchroniser entre les plateformes et derrière le prix n’est pas synchronisé.

Et cela fait partie de ta troisième erreur, c’est tout simplement de ne pas faire des prix dynamiques ou de perdre son temps à aller sur telles ou telles plateformes pour derrière changer les prix.

Parce que ce qui se passe c’est qu’il y a trois catégories de loueurs.

Première catégorie, ce sont ceux qui ont un prix super haut toute l’année.

Et donc, en haute saison, derrière, ils vont louer, lorsqu’il y a beaucoup de demandes, ils vont louer assez cher.

Mais lorsque la demande va descendre, eux, ils sont trop chers, ils ne vont pas louer.

Et ce qui au final va faire que sur l’année ils auront beaucoup moins de chiffres d’affaires que d’autres catégories de loueurs.

La deuxième catégorie, ce sont les personnes qui louent leurs appartements super bas.

Donc eux, ils sont super contents, ils font les kékés “oui, je suis complet chaque mois, etc.”, mais au final, effectivement ils ont un prix super bas donc les gens vont réserver donc ils seront quasiment complets.

Mais si la demande est là et que ton prix est là, tu perds de l’argent tous les jours.

Donc là il y a des indicateurs clés.

Tu vois, si par exemple dans un ou deux mois tu es déjà booké, dis-toi bien que tu ne loues pas assez cher et que tu perds 15 à 20% de chiffre d’affaires facilement.

Donc c’est super important d’éviter d’être dans ces deux catégories.

Et la troisième, c’est qu’il faut que tu fasses varier ton prix en fonction de la demande, des événements qui sont dans ta ville; et également faire varier, tu peux regarder ce que pratiquent les meilleurs hôtels qui sont dans ta ville, parce qu’eux font varier par exemple leurs prix dynamiquement.

Et puis, tu peux suivre cette tendance et faire varier aussi tes prix.

Il y a des outils aussi qui existent, mais cela, je t’en parlerais dans une autre vidéo.

Donc c’est pour la troisième erreur.

Quatrième erreur, c’est tout simplement de penser que si on passe en non remboursable, on aura moins de réservations.

C’est ce que je me suis dit au début.

Je me suis dit au début, donc j’avais une option de paiement remboursable; et ce que je me suis dit c’est que si je passe en non remboursable ce sera beaucoup plus facile pour moi en termes de gestion parce que la personne réserve et derrière j’ai rien à faire, donc je l’encaisse et puis, derrière, même si elle annule je ne suis pas obligé de la rembourser.

Et ce que je me disais par rapport à cela “oui, mais si je fais cela, derrière potentiellement j’aurai moins de réservations”.

Mais la vérité c’est qu’en testant sur le terrain, j’avais toujours autant voire plus de réservations.

Tout simplement parce que l’annonce était assez claire.

Et à partir de ce moment-là tout était clair, il n’y avait pas d’ambiguïté, il n’y avait pas de problème et j’avais toujours autant de réservations.

Donc si ce n’est pas déjà fait, passe tout de suite en non remboursable.

Cinquième erreur, c’est tout simplement aussi de penser qu’il suffit lorsque tu as assez de réservations, quand tu souhaites justement rendre cette activité de location courte durée complètement passive, derrière tu vas te dire “OK comment est-ce que je peux optimiser ?” Donc il y a beaucoup de loueurs.

Donc j’en vois souvent qui derrière pensent qu’il suffit que je le délègue à un prestataire et une conciergerie qui va s’occuper de A à Z et moi, je ne ferai plus rien.

Donc cela, dans 95% des cas, ce qui se passe c’est que la concierge ou le prestataire va en général gérer l’annonce, mais vu que ce n’est pas son business, elle ne va pas l’optimiser comme tu l’auras fait.

Et au final, tu auras beaucoup moins de réservations, et toute la partie stratégie où tu as une vraie valeur ajoutée parce que tu as une vision, tu sais là où tu veux aller, tu sais tes objectifs et derrière tu sais les différents leviers et les différentes actions que tu dois accomplir pour les atteindre.

Mais lui, il n’a pas du tout cette vision.

Donc en termes d’optimisation, ce ne sera pas du tout la même chose.

Donc tu auras beaucoup moins de réservations.

Et l’autre point qui est super important, c’est que si tu délègues tout, il y a des choses que tu vas déléguer qui peuvent être par exemple automatisées.

Donc tout ce qui est message aux voyageurs, tout ce qui est encaissement, tout ce qui est caution, tout ce qui est gestion des calendriers.

Tout cela peut être optimisé, et les prestataires vont te faire payer un forfait justement pour cela.

Donc justement si tu veux vraiment automatiser au maximum sans plomber ta rentabilité, l’objectif c’est vraiment de déléguer au minimum et automatiser au maximum.

Sixième erreur, cela va être tout simplement de travailler dans ton business plutôt que sur ton business.

Donc ce qui se passe c’est que moi aussi au début je l’ai été, c’est que tu es en fait l’homme à tout faire, tu fais tout, tu fais les messages, les encaissements, les cautions, les ménages, les check-in, tu vas à la laverie, tu fais le séchage…

Enfin bref, tu as la tête dans le guidon, tu es dans l’opérationnel et tu n’as pas tout simplement du temps pour la partie stratégie.

Tu as la tête dans le guidon et tu n’as pas assez de hauteur pour derrière optimiser ton activité.

Donc c’est super important à avoir en tête, donc ne pas travailler dans son business, mais sur son business.

Et cela s’applique vraiment dans la location courte durée.

Toi, en termes de valeur ajoutée, donc en profil on va dire investisseur, cela va être vraiment d’optimiser ton activité, comment est-ce que tu peux avoir plus de chiffres d’affaires, comment est-ce que tu peux derrière diminuer tes coûts, comment est-ce que tu peux augmenter la qualité de service et faire dans la durée.

Donc ce sont les tâches importantes sur lesquelles tu vas devoir te concentrer; et puis les autres il va falloir les automatiser au maximum et tu vas déléguer le reste comme par exemple le ménage qui ne peut pas encore se faire via des applications.

Et enfin septième erreur, c’est tout simplement de ne pas avoir de site internet.

Ce qui se passe c’est qu’il y a énormément de loueurs qui se lancent dans la location courte durée, et puis ils ne vont pas la professionnaliser, ils ne vont pas créer un site internet professionnel.

C’est-à-dire qu’ils vont, eux derrière essayer de créer manuellement le site, ils vont aller sur Wix ou sur Free.fr ou n’importe quel site pour derrière essayer de créer un site, mais au final c’est comme si tu me demandes de poser des carrelages dans une salle de bain, je vais regarder les tutos, tu vois sur Leroy Merlin ou autres.

Je vais y arriver, mais ce ne sera pas du tout aussi bien fait qu’un professionnel.

Et au final tout l’investissement, les centaines de milliers d’euros que tu auras investis seront gâchés puisque tout simplement ton site ne ressemblera à rien.

Tu vas demander à tes amis, eux, ils vont te dire “Oui, il n’est pas mal”, mais la vérité c’est qu’eux, ils ne vont pas vouloir te sacquer, ils ne vont pas vouloir être méchants avec toi, donc ils ne vont pas te dire “Cela ne m’inspire pas trop confiance ton site, il est un peu pourri”.

Eux, ils ne vont pas te dire cela.

Donc c’est super important d’avoir cela en tête, de faire un site internet dédié à ta location avec un système de réservation, un système de paiement en ligne, une synchronisation des calendriers et des prix entre ton site et également les plateformes et également un système de chat en ligne pour que lorsqu’un voyageur a une question pour la réservation, derrière tu puisses communiquer directement avec lui.

Donc voilà pour ce qui est des 7 erreurs.

Avant de se quitter, clique sur le bouton s’abonner et sur la cloche pour être sûr de ne rien manquer.

Je te dis à très vite dans les prochains épisodes.

Posez moi votre question

Share This